Caroline Dor - Sexologue et psychothrapeute sur la Rive-sud de Montréal

REVOYEZ VOS CROYANCES SUR LA SEXUALIT

Voici les 10 mythes sur la sexualit les plus tenaces:

1.Dans une relation sexuelle, il doit y avoir pntration
Lexpression relation sexuelle complte reflte bien la croyance que lorsquil ny a pas de pntration, la relation sexuelle est incomplte . Pourtant, la pntration est une activit sexuelle comme une autre et il est possible davoir une relation sexuelle sans pntration. Dailleurs, pour plusieurs femmes, la pntration nest pas ce qui leur permet datteindre lorgasme.

2.Sans rection, pas de relation sexuelle
Pour certaines personnes, lrection doit survenir avant le dbut de tout contact sexuel alors que plusieurs activits sexuelles ne ncessitent pas drection. Que ce soit des caresses, gnitales ou non, le cunnilingus, le massage rotique ou les baisers langoureux, il faut tre cratif. Il serait alors plus juste de parler de rencontre sexuelle o lon laisse le temps au dsir, lexcitation et au plaisir de natre et daugmenter.

3.Une relation sexuelle rapide est ncessairement dcevante
Il ny a pas de dure minimale pour quune relation sexuelle soit russie ou satisfaisante pour les deux partenaires. Souvent, les gens font lerreur de ne tenir compte que de la dure de la pntration alors que les prliminaires font aussi partie de la relation sexuelle. On parle alors bien souvent tort djaculation prcoce. La dure importe peu, ce qui compte, cest le plaisir et la satisfaction. Dailleurs, plusieurs couples apprcient particulirement les ptites vites de temps en temps.

4.Ljaculation met fin la relation sexuelle
Ce mythe est troitement reli aux deux premiers. Effectivement, si lon crot que la pntration, qui ncessite une rection, est lactivit principale et indispensable de toute relation sexuelle, il est logique de croire que ljaculation et la perte drection qui sensuit y mettent fin. Cette croyance renforce lide que la dure est importante. Pourtant, mme si ljaculation survient rapidement ou avant que la femme nait eu un orgasme, absolument rien nempche de poursuivre avec dautres activits sexuelles.

5.Il faut avoir un orgasme pour tre satisfait
Mme si lorgasme est le niveau le plus intense dexcitation sexuelle et quil permet le relchement de la tension sexuelle et une dtente par la suite, son absence ne veut aucunement dire quil ny a pas eu de plaisir et que lon ne peut pas tre satisfait. Chaque instant de la rencontre sexuelle, du moment o lon exprime son dsir, celui des caresses jusqu' la monte de lexcitation, a le potentiel de nous donner du plaisir. Une relation sexuelle sans orgasme ou jaculation peut tre trs satisfaisante.

6.Avoir un orgasme simultan est important
Plusieurs croient que la norme est davoir un orgasme en mme temps que son partenaire alors que cest bien souvent irraliste. La monte de lexcitation ne suit souvent pas la mme courbe chez lhomme et la femme. Il faut sadapter lun lautre et non un faux standard.

7.Lhomme est actif et la femme est passive (ou rceptive)
Trop souvent, les femmes se mettent en position dattente face leur partenaire plutt que de prendre en charge leur propre plaisir. De leur ct, les hommes ont tendance se mettre trop de pression. Chacun des partenaires est responsable de son propre plaisir et ne doit pas attendre quon le lui donne. Nous sommes toujours ceux qui connaissons le mieux notre propre corps et comment lui procurer du plaisir.

8.Si mon partenaire na pas drection, cest quil ne me dsire pas
Lrection (lexcitation) et le dsir ne sont pas ncessairement toujours interrelis. Une difficult obtenir ou maintenir une rection ne veut pas dire que lhomme ne ressent pas de dsir. Il est donc important de ddramatiser une perte drection car ce sont les penses ngatives issues de mythes qui font en sorte que la difficult sinstalle.

9.Les couples normaux ont des relations sexuelles chaque semaine
Plusieurs personnes croient quil y a une frquence normale de relations sexuelles alors que le niveau de dsir sexuel varie normment dune personne lautre. Un couple ne devrait donc pas chercher ressembler aux autres mais plutt chercher son propre rythme.

10.Parler durant une relation sexuelle dtruit la magie
Sexprimer, que ce soit par des mots ou des sons, durant une relation sexuelle est peru par plusieurs comme tant anti-rotique, voire mme pornographique. Par contre, il est irraliste de croire que lautre peut deviner ce que lon aime et ce que lon naime pas. Exprimer ses dsirs et son plaisir peut tre trs excitant pour les deux partenaires et ncessaire leur satisfaction.