Caroline Doré M.A. - Sexologue sur la Rive-sud de Montréal

GLOSSAIRE

-A-

Amant(e)
Fait référence à un ou une partenaire sexuel(le), qu’il soit le/la conjoint(e) ou non.

Amour
Sentiment que l'on éprouve à l'égard d'une personne. D’intensité variable (amour-passion, amour-tendresse, etc.), il est important de le garder vivant dans une relation de couple à long terme. Il est normal que le sentiment amoureux se transforme avec le temps.

Androgène
Hormone qui provoque l'apparition et le développement des caractères sexuels secondaires masculins. La plus importance est la testostérone et est produite par les testicules.

Anneau de contention
Accessoire sexuel (communément appelé « cock ring ») servant à maintenir l’érection en stoppant le reflux sanguin. Il faut être très prudent lors de l’utilisation de cet outil.

Anus
Partie extérieure et visible du rectum. Fortement innervé, il peut procurer de fortes sensations. Certaines personnes lui accordent une place dans leur sexualité alors que d’autres en éprouvent du dédain.

Anxiété de performance
Élément qui entre en jeu dans plusieurs dysfonctions sexuelles en permettant au cycle d’anticipation négative de s’installer et en amenant un focus sur la performance sexuelle plutôt que sur le plaisir ressenti. Cette forme d’anxiété peut contribuer à l’apparition de la difficulté sexuelle ou bien simplement apparaître par la suite et maintenir le problème en place ou l’aggraver.

Aphrodisiaque
Se dit d’une substance qui stimule un désir, une pulsion sexuelle. Par contre, aucune substance n’a le pouvoir de susciter le désir chez tous les individus.

 

-B-

Baiser
Désigne l’action de déposer ses lèvres sur celles d’une autre personne ou sur n’importe quelle autre partie du corps. Dans le langage courant, il réfère au fait d’avoir une relation sexuelle.

Bisexualité
Orientation sexuelle d'un individu qui se sent attiré sexuellement par les hommes aussi bien que par les femmes.

 

 -C-

Cape cervicale
Moyen de contraception où la femme doit insérer au fond de son vagin la cape cervicale de façon à bloquer le passage des spermatozoïdes par le col de l’utérus. Cette méthode nécessite une bonne connaissance de son corps et d’être suffisamment à l’aise.

Catégorisation sexuelle
Fait de placer une personne dans une catégorie selon son sexe (homme/femme), son genre (masculin(e)/féminin(e)) ou son orientation sexuelle (homosexuel(le)/hétérosexuel(le)/bisexuel(le)). Cela emprisonne la personne dans une identité et un stéréotype rigides.

Caresse
Toucher ou effleurement des mains ou d’autres parties du corps, habituellement doux et affectueux. Permet d’exprimer son affection ou encore peut susciter le désir et l’excitation.

Circoncision
Excision et ablation totale ou partielle du prépuce. Tantôt effectuée pour des raisons médicales, tantôt pour des considérations religieuses, elle est de moins en moins pratiquée.

Clitoris
Organe sexuel féminin situé dans la partie supérieure de la vulve. Fortement innervé, son unique fonction est de procurer du plaisir. Pour une majorité de femme, sa stimulation est nécessaire pour atteindre l’orgasme. Équivaut au gland du pénis chez l’homme.

Clivage sexuel
Concept sexoanalytique qui consiste en le fait de séparer l’amour et le sexuel. Par exemple, un homme qui ne peut désirer sexuellement une femme dont il est amoureux et qui ne pourrait aimer une femme par qui il est attiré sexuellement. Fait référence au complexe de la madone et de la putain.

Coït
Synonyme de pénétration.

Coït interrompu
Pratique sexuelle qui consiste à cesser la pénétration et à retirer complètement le pénis du vagin pour éviter que l’éjaculation ne se fasse à l’intérieur de celui-ci. Méthode contraceptive autrefois très utilisée, elle est maintenant déconseillée pour prévenir les grossesses non désirées en raison de son taux d’échec très élevé.

Col de l’utérus
Partie de l’utérus qui débouche dans le vagin et par lequel s’écoule le sang menstruel et par lequel les spermatozoïdes entrent pour rejoindre l’ovule.

Contraception
Toute méthode visant à éviter une grossesse. Certaines d’entre elles sont hormonales, d’autres mécaniques et finalement certaines sont naturelles. Par exemple, le condom est une méthode contraceptive qui offre une barrière mécanique et qui joue également une fonction prophylactique.

Corps caverneux
Tissus érectiles situés sur le dessus du pénis. Au nombre de deux, les corps caverneux sont constitués de tissus spongieux parcourus de nombreuses veines qui forment des « cavernes », séparées par des cloisons musculaires. Lors de l’érection, ce tissu se remplit de sang, ce qui provoque le gonflement et le durcissement du pénis.

Corps spongieux
Situé sous le pénis, le corps spongieux part de la base du pénis par le bulbe spongieux et se rend jusqu’au bout du pénis pour former le gland. Il est traversé par l’urètre pour permettre l’expulsion du sperme et contribue également au processus d’érection.

Cybersexe
Il s'agit de toute forme de consommation sexuelle ou d'échanges à caractère sexuel via le net. Il peut s'agir de discussion sur chat avec des internautes, avec ou sans utilisation de webcam, ou sous toute autre forme.

 

-D-

Désir sexuel
Le désir sexuel est l'expression d'un besoin, qui est alimenté par des composantes physiologiques et psychologiques. Il peut ou non être associé à l’amour. Ce désir correspond à un intérêt ou à la recherche d’une relation sexuelle ou de façon plus générale à une activité sexuelle. Certaines personnes ont du désir sexuel sans l’actualiser alors que d’autres ont des relations sexuelles sans ressentir de désir.
 
Détumescence
Phénomène qui consiste en un organe qui passe de l’état d’érection à celui de flaccidité.

Diaphragme
Cette méthode de contraception ressemble à un dôme et est fait de latex. Sa taille varie pour bien s’adapter au col de l’utérus de chaque femme. Utilisé en combinaison avec un spermicide, le diaphragme nécessite que la femme connaisse bien son corps et soit à l’aise avec celui-ci.

Drag Queen
Homme qui s’habille et se comporte en femme dans le cadre d’un spectacle mais en exagérant volontairement les caractéristiques féminines par le maquillage, l’habillement, la gestuelle, etc. Le Drag Queen joue un rôle sur scène qui est parfois bien éloigné de sa réelle personnalité de tous les jours.

 

-E-

Échangisme
Pratique sexuelle qui consiste en l’échange des partenaires sexuels, la plupart du temps entre deux couples, mais qui se pratique également en groupe ou dans des clubs destinés à cette activité.

Éjaculation
Réaction physique chez l'homme qui se traduit par l'émission de sperme. Ce phénomène réflexe se produit lorsque le niveau d’excitation sexuelle est à son paroxysme et est accompagné de sensations orgasmiques.

Éjaculation féminine
L’éjaculation féminine est un phénomène qui n’est pas encore totalement expliqué. Il s'agit de l'émission d'un liquide incolore jaillissant de l’urètre lors de l’orgasme. Ce liquide n’est pas de l’urine mais reste non identifié. Une minorité de femmes éjaculent, réaction plaisante pour certaine et embarrassante pour d’autres. Lorsqu’une femme vit une première éjaculation, elle est plus susceptible de connaître d’autres épisodes au cours de sa vie.

Embrasser
Ce geste peut prendre différentes formes selon les individus et les couples. Par exemple, on peut embrasser la main ou la joue d’une personne, tout comme embrasser peut désigner le contact des lèvres entre elles avec ou sans intromission de la langue. Il n’existe pas de technique particulière pour embrasser, il faut davantage y mettre de l’émotion.

Endomètre
Muqueuse qui tapisse l’intérieur de l’utérus. À la fin du cycle menstruel, s’il n’y a pas eu fécondation, une partie de l’endomètre est évacuée avec les menstruations. Ainsi, au début de chaque cycle, l’endomètre se forme à nouveau, il se renouvelle.

Endométriose
Cette condition médicale se caractérise par la formation de tissus endométriales ailleurs que dans l’utérus. Cela peut être par exemple au niveau des trompes de Fallope mais peut également se retrouver ailleurs dans l’abdomen. Cela peut être douloureux ou non et nécessite parfois une prise en charge médicale.

Érection
Aussi appelée tumescence et turgescence, c’est une réaction physiologique d'un organe érectile qui le rend dur et gonflé par un afflux sanguin. On fait la plupart référence au pénis lorsque l’on parle d’érection, mais certaines autres parties du corps ont une capacité érectile, comme par exemple le clitoris et les mamelons.

Érotisme
L'érotisme englobe tout ce qui concerne la sexualité dans sa notion de plaisir. Il peut s'agir de comportements, d'art, ou de quelques manifestations liées à la fois au sexe et à une certaine esthétique du plaisir.

Excitation sexuelle
Sensation de plaisir sexuel suscité par le désir sexuel, un fantasme ou une pensée sexuelle, une stimulation physique directe ou de n’importe quel autre sens que le toucher. L’escalade de l’excitation est nécessaire à l’obtention de l’orgasme, tant chez l’homme que chez la femme.

Exhibitionnisme
Fait de prendre du plaisir à s'exhiber nu devant une ou plusieurs personnes non consentantes. L’individu ne ressent pas le contrôle de ses impulsions à s’exhiber et ce geste joue pour une lui une fonction réparatrice d’un trouble plus profond. Cette paraphilie amène parfois à l’individu à avoir des troubles avec la justice, son geste étant illégal.

 

-F-


Fantasme sexuel
Représentation imaginaire de nature sexuelle qui peut prendre différentes formes (images, scénarios, etc.) et qui peut être relié à la réalité (fantasme remémoratif ou anticipatoire) ou non. Tenter d’actualiser ses fantasmes est un choix personnel quoique certaines personnes trouvent l’expérience décevante; ce qui est excitant dans l’imaginaire ne l’est pas toujours dans la réalité.

Féminité
Ce concept fait référence à l’ensemble des caractères féminins reliés au comportement et à la personnalité. Certains considèrent qu’ils sont biologiquement déterminés alors que d’autres croient qu’ils sont principalement construits par l’éducation sexualisée et la société. Autant les hommes que les femmes possèdent un certain niveau, plus ou moins développé, de féminité.

Fétichisme
Érotisation d'un objet (ex. soulier à talon haut, cuir ou latex, etc.) ou parfois d’une partie du corps (ex. pied, lobe d’oreille, etc.) qui devient l’élément central de la sexualité d’un individu, celui-ci devenant indispensable à son excitation sexuelle.

Fidélité
Concept dont les frontières sont plus ou moins bien définies et qui fait référence à l’exclusivité sexuelle et/ou amoureuse entre deux partenaires. Chaque personne a sa propre définition de la fidélité et il est important d’en discuter ouvertement dès le début d’une relation.

« Fracture » du pénis
Comme il n’y a pas d’os dans le pénis, on devrait plutôt parler de déchirure du corps caverneux. Aussi appelé « faux pas du coït », la déchirure survient habituellement lors de la pénétration en lien avec un mouvement trop brusque. L’homme ressent alors une douleur violente, perd son érection et ses organes génitaux prennent une coloration foncée dû à l’hématome qui se forme.

Frein
Cette partie du pénis correspond à ce qui relie le gland à la peau du prépuce. Il est anatomiquement similaire au filet que l’on retrouve sous la langue. Il se découvre lors de l’érection alors que le prépuce laisse apparaître le gland. Il peut arriver, lors d’une première relation sexuelle ou d’un rapport plus brusque que le frein se déchire.

 

-G-


Génitalité
Terme qui désigne l’ensemble des caractères liés aux organes génitaux ou bien ce qui est relatif à la reproduction. Toutefois, ce concept est également utilisé en sexologie pour parler d’une sexualité qui tourne autour des organes génitaux plutôt que d’englober le corps entier et la sensualité.

Gland
Le gland correspond à l'extrémité du pénis chez l’homme. Par contre, on parle également de gland du clitoris chez la femme. Fortement innervé, cette région procure habituellement beaucoup de plaisir et est impliqué dans l’obtention de l’orgasme pour la majorité des gens.

 

-H-

Hétéronormativité
Ce concept fait référence à la tendance d’utiliser l’hétérosexualité comme la norme. Ainsi, est traité ou perçu comme anormal tout ce qui s’en écarte ou qui en diffère.

Hétérosexualité
Orientation sexuelle où l’individu est attiré sexuellement par des personnes du sexe opposé au sien.

Homophobie
Homo (homosexualité) et phobie (peur) font référence à la peur de l’homosexualité ou des personnes homosexuelles. L’homophobie peut être la peur, la haine, le jugement des homosexuel(le)s et peut prendre différentes formes comme la discrimination, le harcèlement ou les insultes et parfois même la violence.

Homosexualité
Orientation sexuelle où l’individu est attiré sexuellement par des personnes du même sexe que lui.

Hymen
Fine membrane de peau située à l'entrée du vagin. Il ne bloque pas complètement l’entrée vaginale et il peut prendre différentes formes d’une femme à l’autre. Autrefois associé à la virginité, l’on sait maintenant qu’il peut se rompre bien avant la première relation sexuelle avec pénétration, que ce soit par la pratique intense d’un sport ou encore l’utilisation d’un tampon.

 

-I-

Identité sexuelle
L’identité sexuelle est le fait de se sentir et de se savoir homme ou femme, peu importe son sexe corporel (corps d’homme ou de femme), son orientation sexuelle ou même son genre (féminin ou masculin). Ainsi, une personne pourrait par exemple avoir un corps d’homme mais se savoir femme avec un côté masculin et attirée par les femmes.

Image corporelle
Fait référence à l’estime corporelle, soit le fait d’avoir ou non une vision positive de son corps. Une image corporelle négative peut nuire à la sexualité soit en diminuant le désir sexuel ou en empêchant l’individu de se laisser regarder nu par son/sa partenaire, en ne favorisant pas l’abandon de soi, etc.

Infidélité
Fait de ne pas être fidèle (voir définition de fidélité).

Innervé
Se dit d’une région du corps où sont présentes des terminaisons nerveuses. Ainsi, les régions fortement innervées vont être plus sensibles au toucher et ont donc un potentiel de plaisir très élevé.

Intimité
L’intimité est un lieu de partage entre deux individus. Il existe différentes niveaux d’intimité, ainsi l’on peut être intime avec ses amis, avec sa famille et l’être avec son amoureux/euse et partenaire sexuel(le) toutes de façons différentes. On peut donc parler d’intimité récréationnelle (avoir du plaisir avec une personne), d’intimité physique (tapes dans le dos, caresses, câlins, etc.), d’intimité émotionnelle (se dévoiler à l’autre, parler de ses sentiments, etc.) et d’intimité sexuelle (se mettre à nu devant l’autre dans tous les sens du terme et non pas simplement un contact d’épiderme).

 

-J-

Jalousie
Est jalouse une personne qui questionne son partenaire sur ses allées et venues, sur les relations qu’il entretient, sur la véracité de ses dires, etc. Une certaine dose de jalousie peut rester saine lorsqu’elle permet de rassurer l’un des deux partenaires sur l’amour de l’autre à son égard. Par contre, lorsqu’elle devient excessive, elle est le reflet d'un manque de confiance en soi bien plus que d'un manque de confiance en l'autre et peut étouffer l’autre et détruire la relation. Au bout du compte, les deux partenaires en souffrent.

Jouissance
Ce terme est souvent utilisé pour faire référence à l’orgasme, mais il désigne également toute sensation de plaisir.

 

-K-

Kama Sutra
Livre rédigé au 4e siècle illustrant le savoir de la sexualité acquis au cours des siècles. Il est connu principalement pour les nombreuses positions sexuelles proposées mais offre également une éthique du comportement sexuel.

Kegel (exercices de)
Exercices conçus par le gynécologue Arnold Kegel dans le but de guérir l’incontinence urinaire. Renforçant le périnée mais également tous les muscles du plancher pelvien, on les utilise de nos jours pour préparer la femme à l’accouchement, pour rééduquer ses muscles après celui-ci afin de retrouver un certain tonus, pour prévenir ou traiter l’incontinence mais également pour augmenter le plaisir lié à l’orgasme

 

-L-

Lèvres
Les petites et les grandes lèvres sont des replis cutanés qui constituent en partie la vulve. Les grandes lèvres sont recouvertes de poils alors que les petites lèvres en sont dépourvues. Elles varient de forme et de taille d’une femme à l’autre. Sous l'effet de l'excitation, les petites lèvres gonflent et s'écartent et deviennent sensibles aux caresses. De plus, elles permettent de protéger l’orifice vaginal des agents infectieux extérieurs.

Libido
Terme utilisé pour parler du désir sexuel (voir définition du désir sexuel) mais fait aussi parfois référence à l’aspect plus pulsionnel du désir.

Liquide pré-éjaculatoire
Liquide sécrété par l’urètre de l’homme durant l’excitation sexuelle. Comme il est incolore, il passe bien souvent inaperçu. Mais comme il pourrait contenir des traces de spermatozoïdes, il peut représenter un certain risque de grossesse. C’est entre autres pourquoi la méthode du coït interrompu s’avère parfois inefficace.

Lubrification
Nécessaire à la pénétration, la lubrification du vagin se produit lors de l’excitation sexuelle. Cette étape de la préparation du corps correspond au phénomène de l’érection chez l’homme, tenter une pénétration sans lubrification peut causer des douleurs et parfois même des lésions. Il est possible de se procurer un lubrifiant à base d’eau pour palier un manque de lubrification naturelle ou tout simplement pour augmenter les sensations de plaisir.

 

-M-

Maladie de la peyronie
Petite plaque de peau se durcissant sur la surface du pénis causant ainsi une courbure de ce dernier. Cet état peut être douloureux ou non et peut parfois nécessiter une opération.

Masculinité
Ce concept fait référence à l’ensemble des caractères masculins reliés au comportement et à la personnalité. Certains considèrent qu’ils sont biologiquement déterminés alors que d’autres croient qu’ils sont principalement construits par l’éducation sexualisée et la société. Autant les hommes que les femmes possèdent un certain niveau, plus ou moins développé, de masculinité.

Masochisme
Cette pratique sexuelle correspond à prendre du plaisir sexuel dans la souffrance et/ou la soumission.

Massage
Le massage consiste en un contact par les mains du corps d’une personne. Le massage peut viser la détente, il peut également être thérapeutique ou encore être érotique ou sensuel et viser à donner du plaisir.

Masturbation
Cette pratique consiste à se donner du plaisir sexuel par soi-même, à l’aide de ses mains ou même de jouets sexuels. La masturbation peut également être mutuelle, c’est-à-dire de stimuler sexuellement son partenaire tout en étant stimulé par l’autre.

Muscle pubo-coccygien
Muscle reliant l’os du pubis à celui du coccyx qui est sollicité lors de l’activité sexuelle. Comme ces deux os sont immobiles l’un par rapport à l’autre, ce muscle ne travaille pas énormément. Il faut donc parfois le renforcir par des exercices de Kegel.

 

-N-

Normalité
La normalité, et par le fait même l’anormalité, sont des concepts très difficiles à définir de par leur nature subjective. Deux grands désirs s’opposent bien souvent chez l’être humain, soit celui d’être unique (différent) et celui d’être normal (pareil). La normalité s’évalue selon des critères variés et sa définition diffère donc d’une personne à l’autre, d’une culture à l’autre, etc.

Nudisme
Activité qui consiste en vivre nu, que ce soit au quotidien dans son intimité ou en des occasions autres lors de fréquentations de lieux nudistes. Derrière ce comportement se retrouve parfois une idéologie en lien avec la nature.

 

-O-

Œstrogène
Hormone sexuelle féminine sécrétée par les ovaires qui permet de réguler la fonction reproductrice. Elle permet l’épaississement de l’endomètre, le développement des glandes mammaires, le contrôle des glandes du col de l’utérus ainsi que le développement et le maintien des caractères sexuels secondaires.

Orgasme
Phénomène physiologique qui survient lorsqu’un certain niveau d’excitation sexuelle est atteint et qui consiste principalement en une série de contactions des muscles du plancher pelvien. Une stimulation directe des organes génitaux est la plupart du temps nécessaire, quoi que certaines femmes y parviennent sans contact physique. Des éléments plus subjectifs viennent bien souvent augmenter l’intensité de l’orgasme, comme la complicité avec le partenaire ou les sentiments amoureux, le plaisir de voir ou d’être vu(e), etc.

Orientation sexuelle
Fait d’être attiré sexuellement par des personnes du même sexe que soi ou du sexe opposé ou bien les deux. Certains parlent également d’asexualité lorsqu’une personne n’est attiré sexuellement ni par les hommes ni par les femmes. L’orientation sexuelle est source de questionnement pour beaucoup d’adolescents, elle se précise bien souvent avec le temps, au fil des expériences.

Ovaire
Gonades sexuelles féminines situées dans l’abdomen au bout des trompes de Fallope. Leur rôle principal est de produire des ovocytes, qui deviendront des ovules lorsque fécondés, mais permettent également la synthèse des hormones sexuelles.

Ovule
Gamète, ou cellule sexuelle féminine, équivalent du spermatozoïde chez l’homme. L’ovule contient donc la moitié des chromosomes qui constituera le bagage génétique du futur bébé. Une fois libéré par l’ovaire, l’ovocyte (ovule non fécondé) est fécondable seulement durant 24 heures.

 

-P-

Passion
Émotion intense ressentie par certaines personnes dans les débuts d’une relation amoureuse. Cette état amène bien souvent à idéaliser l’autre personne et à occulter son côté moins positif (ses défauts), ce qui mène parfois à un choc lorsque la réalité de la vie commune nous rattrape. La passion ne peut durer éternellement et n’est en aucun cas un gage de bonheur ou de réussite de la relation. Certains couples durables ont d’ailleurs connu des débuts plus calmes. La passion peut également être vécue sans nécessairement mener à la formation d’un couple.

Pénétration
Bien que perçue comme essentielle à une relation sexuelle réussie, la pénétration n’est qu’une activité sexuelle parmi tant d’autres. À elle seule, la pénétration du vagin par le pénis procure une stimulation insuffisante pour déclencher l’orgasme chez la plupart des femmes. Parfois, mettre le focus sur la pénétration peut amener une certaine dose de stress de performance qui au bout du compte peut nuire à la sexualité.

Pénis
Organe génital masculin constitué des corps spongieux et caverneux, de l’urètre et du gland. Fortement innervé, cette partie du corps de l’homme est la principale source de plaisir sexuelle et sa stimulation est la plupart du temps indispensable pour atteindre l’orgasme. Sa forme, sa taille (grosseur et longueur) et sa couleur varient d’un homme à l’autre et ne sont en aucun cas reliés au plaisir qu’il peut procurer au/à la partenaire.

Périnée
Zone comprise entre l’anus et les parties génitales, soit l’ouverture vaginale chez la femme et la base du pénis chez l’homme. Cette partie du corps est fortement innervée et constitue donc une surface extrêmement sensible aux caresses.

Personnificateur féminin
Homme qui s’habille et se comporte en femme dans le cadre d’un spectacle. Celui-ci vise le plus grand réalisme possible et diffère du drag queen qui lui, exagère volontairement les caractéristiques féminines. Il faut différencier cette pratique des autres concepts comme l’orientation sexuelle, l’identité sexuelle, le travestisme, etc.

Phase réfractaire
Cette phase survient après l’orgasme, suite à la détumescence des organes génitaux, et correspond à la période de temps durant laquelle il n’est plus possible pour l’homme d’obtenir une nouvelle érection ou encore une nouvelle éjaculation. Ces deux périodes réfractaires peuvent donc être de durées différentes et tendent à s’allonger avec l’âge.

Plaisir sexuel
Cette notion correspond aux sensations ressenties par la stimulation des organes génitaux et des autres zones érogènes. L’escalade du plaisir sexuel peut mener à l’orgasme mais chaque activité sexuelle et chaque sensation peut être associée au plaisir et ainsi à la satisfaction.

Point G
Endroit précis de l'anatomie féminine, situé entre 3 et 7 cm de l'entrée du vagin, sur sa paroi antérieure (par exemple, si vous tenez une montre devant vous, le point G se situerait à midi). Présenté comme étant une source de plaisir intense, les techniques pour le trouver se multiplient sur le web et plusieurs hommes et femmes le recherchent activement, et certains sans le trouver.

Pornographie
Image ou vidéo montrant des activités sexuelles exagérées et caricaturales Inoffensive pour certains, problématique pour d’autres, la pornographie est dénoncée publiquement par plusieurs. Ses consommateurs étant très nombreux, la pornographie est rendue maintenant de plus en plus accessible et représente une industrie générant énormément de profits.

Position sexuelle
Plusieurs accordent beaucoup d’importance au fait d’essayer de nouvelles positions sexuelles ou à la variété de positions au cours d’une même relation sexuelle. Pourtant, la complexité d’une position ne garantit aucunement un plus grand plaisir sexuel. Il revient donc à chaque individu et à chaque couple d’expérimenter pour trouver la ou les positions qui leur permettent une satisfaction sexuelle optimale.

Préliminaires
Le mot préliminaire fait référence à ce qui survient avant. Avant quoi? Cela diffère pour chacun et ne fait donc pas référence à des activités sexuelles précises. Pour certains, les préliminaires sont constitués de baisers, de caresses et autres activités sensuelles visant à créer ou à intensifier le désir. Pour d’autres, la masturbation mutuelle et le sexe oral sont des préliminaires à la pénétration. Au bout du compte, il faut comprendre que les préliminaires permettent au corps de se préparer à la relation sexuelle, il ne faut donc pas les négliger. Ils sont ainsi d’autant plus associés à la femme car le corps de celle-ci a besoin de davantage de temps pour se préparer à la pénétration.

Prépuce
Partie du pénis qui consiste en une peau qui recouvre le gland lorsque la verge est à l’état flasque et qui se retire lors de l’érection. C'est ce bout de peau qui est retiré lors de la circoncision et plusieurs débattent des avantage et inconvénients de cette pratique. Toutefois, il est important d’accorder de l’importance à une bonne hygiène lorsque le prépuce est conservé.

Préservatif
Le préservatif, ou le condom, a bien évolué depuis son invention. Maintenant plus solide, de texture plus agréable, il se décline en plusieurs variantes (avec ou sans spermicide, nervuré, pour homme circoncis ou non, à saveur, de couleur, plus mince, chauffant, etc.). Il a non seulement une action contraceptive (visant à éviter une grossesse non désirée) mais également une fonction prophylactique (visant à prévenir les infections transmissibles sexuellement). Il contribue fortement à une santé sexuelle et il est important de bien le choisir.

Priapisme
État d’érection prolongée et non souhaitée qui s’avère parfois dangereux, car au-delà de quatre heures, des lésions irréversibles au niveau des corps caverneux peuvent survenir et ainsi entraîner d’importantes difficultés érectiles par la suite. Il est donc important de se rendre à l’hôpital si jamais cela survient.

Progestérone
Hormone sexuelle féminine sécrétée en grande quantité par l'ovaire, plus précisément par le corps jaune, durant la deuxième moitié du cycle menstruel mais également par le placenta au cours de la grossesse. Impliquée dans la fonction reproductrice, la progestérone permet la stimulation de la formation de la dentelle utérine, le développement des glandes mammaires, le contrôle des glandes du col de l’utérus et joue également un rôle intermédiaire dans la biosynthèse de d’autres hormones, dont l’œstrogène.

Prostate
Glande située au fond du rectum de l'homme dont la fonction principale est de sécréter et d’entreposer une partie du liquide séminale (un des composants du sperme). Cet organe est extrêmement réactif au toucher, ce qui explique que certains hommes ressentent des sensations agréables et intenses lors de l’examen de la prostate.

Pubis
Os du bassin recouvert de cellules graisseuses qui surplombe les parties génitales en formant un triangle au bas du ventre. Présent autant chez l’homme que chez la femme, on l’appelle également « Mont de Vénus » chez cette dernière. Le pubis est recouvert de poils qui serviraient entre autres de protection.

Pudeur
Gêne ou timidité à parler de sexualité et ou à montrer son corps nu ou du moins certaines parties. Ainsi, chaque individu à ses propres limites. Une trop grande pudeur peut parfois nuire à l’épanouissement sexuel alors qu’un manque de pudeur peut parfois mener à des comportements choquants pour d’autres. Un juste milieu est toujours souhaitable.

 

-Q-

Queer
Terme anglais qui signifie à l'origine « bizarre » ou « étrange », il était autrefois utilisé comme une insulte et dirigée vers tous ceux qui n’étaient pas hétérosexuels. La « pensée Queer », en opposition à la « pensée straight », vise à faire reconnaître le droit à la différence, à l’individualité sans limites ni catégories. Cette théorie, ou ce mouvement, critique principalement les notions de genre, de déterminisme génétique, etc.

 

-R-

Relation sexuelle
Le terme relation sexuelle est souvent utilisé pour faire référence à la pénétration. On parle alors souvent à tort d’une relation sexuelle « complète ». Il est donc de plus en plus fréquent de parler d’activité sexuelle, cela fait donc référence à un plus large éventail de comportements et permet de ne pas être coincé dans un seul scénario sexuel.

 

-S-

Sadisme
Cette pratique consiste à retirer du plaisir sexuel tout en infligeant des souffrances physiques ou psychologiques à une autre personne. Le sadique a donc besoin d’une personne masochiste pour pouvoir pratiquer ses jeux sexuels. Toutefois, un « vrai sadique » ne recherche pas une victime consentante.

Satisfaction sexuelle
Le concept de satisfaction est en soi assez flou et mal défini. Les critères de satisfactions varient énormément d’une personne à l’autre et sont bien souvent fixés trop haut. La satisfaction sexuelle est à visée bien plus que la performance et il est bon de revisiter ses propres standards au fil du temps.

Scrotum
Partie de l'appareil génital masculin qui consiste en une poche de peau froissée renfermant les testicules et qui permet de les protéger et de les maintenir à une température légèrement inférieure à celle du reste du corps.

Séduction
Considérée tantôt comme un art, tantôt comme un jeu, la séduction est l’attitude et l’action par lesquelles une personne tente de plaisir à une autre, pour susciter son désir ou son amour.

Sein
Les seins sont structurellement identiques chez les hommes et les femmes, quoi que ceux des femmes soient beaucoup plus développés. Contenant entre autres les glandes mammaires, les seins permettent l’allaitement mais jouent également un rôle dans la sexualité en tant que source de plaisir.

Sensation
Résultat de la stimulation d’un ou de plusieurs sens et provenant d’une ou plusieurs parties du corps. La sensation peut donc être physique tout en étant intensifié par le ressenti émotif ou subjectif.

Sensualité
Capacité de ressentir du plaisir par la stimulation des différents sens; l’ouïe, l’odorat, le goûter, le toucher et la vue. La sensualité demande donc une certaine forme d’ouverture et de réceptivité et est donc l’opposé de la génitalité et de la performance.

Sperme
Substance plus ou moins liquide contenant les spermatozoïdes destinés à la fécondation. Le sperme est expulsé par l’urètre sous l’effet d’une grande excitation sexuelle.

Spermatozoïdes
Cellules reproductrices mâles produites par les testicules et expulsées par le sperme via l’urètre. Les spermatozoïdes remontent l’utérus et vont rejoindre l’ovule dans les trompes de Fallope pour le féconder.

Spermicide
Substance que l'on retrouve sur certains condoms ou que l’on peut introduire directement dans le vagin (jumelé ou non avec l’utilisation d’un diaphragme) qui agit comme contraceptif en détruisant les spermatozoïdes. Le spermicide n’a toutefois aucune action prophylactique, et peut même augmenter le risque de transmission d’ITS (notamment le nonoxynol-9) en causant de microlésions sur les organes génitaux.

Stéréotype sexuel
Un stéréotype est un cliché, une façon d’être ou d’agir qui est traditionnellement associée aux femmes ou aux hommes. On peut représenter le stéréotype sexuel en correspondant à l’image d’une « femme normale » ou d’une « homme normal » véhiculée par la société ou encore être soi-même tout en acceptant de sortir du moule. Les stéréotypes ne sont pas mauvais en soi, le piège est plutôt de tendre vers la normalité qui n’est pas gage de bonheur.

Stimulation
La stimulation fait référence à l’éveil des sensations physiques agréables par des touches, des caresses. Toutes les parties du corps peuvent être stimulées mais on peut également stimuler le désir, l’imaginaire érotique, etc.

 

-T-

Tabou
Le tabou est un interdit, une pratique ou une action inacceptable pour une personne, une famille, une religion ou une société. Certains tabous sont universels (ex. le tabou de l’inceste). Ce terme est couramment utilisé pour désigner un sujet ou une chose qui ne doit pas nommé à voix haute, que l’on ne doit pas évoquer dans une conversation.

Tantrisme
Pratique ancienne issue de l'hindouisme en Inde. Le tantrisme est basé sur des principes spirituels et pourrait permettre une ascension du plaisir jusqu’à une intensité qui dépasserait l’orgasme tel qu’il est vécu par la majorité des gens.

Technique sexuelle
Savoir-faire ou habileté, la technique sexuelle fait référence au fait d’exécuter une manœuvre, un mouvement d’une façon précise ou selon une norme. Beaucoup croient que pour être un bon amant, il faut connaître et maîtriser certaines techniques sexuelles alors qu’en réalité, les corps, les désirs, les préférences et les limites diffèrent d’une personne à l’autre et qu’il faut savoir explorer et se découvrir soi-même, puis ensuite le/la partenaire.

Tendresse
Sentiment que l'on éprouve pour une personne et que l’on peut exprimer de diverses façons, par des gestes, des paroles, etc. La tendresse fait également référence à la douceur.

Testicule
Partie du système reproducteur masculin et lieu de production et d’entreposage des spermatozoïdes. Les testicules sont habituellement au nombre de deux et sont situés dans le scrotum à l’extérieur du corps car la température interne est trop élevée. L’ovaire est l’équivalent féminin du testicule.

Testostérone
Hormone masculines responsable du développement des organes sexuels ainsi que des caractères sexuels secondaires. Elle joue un rôle au niveau de la production de spermatozoïdes ainsi que du désir sexuel.

Transsexualité/Transgenralité
On parle de transgenralité lorsqu’un individu a la conviction profonde d’être dans le mauvais corps (i.e. un homme dans un corps de femme ou une femme dans un corps d’homme). Cela mène bien souvent à une grande détresse psychologique et plusieurs entreprennent les démarches pour changer de sexe. Une fois ce processus terminé, on parle alors de transsexuel(le) (ex. un homme dans un corps d’homme mais né dans un corps de femme).

Travestisme
Se dit d’une personne qui porte des vêtements du sexe opposé. On parle de travestisme essentiellement chez les hommes et cette pratique peut avoir différentes origines et fonctions chez l’individu. La grande majorité des individus qui se travestissent le font seul et beaucoup en souffre. Il faut faire la distinction entre ce trouble et le fait de se vêtir en femme pour un spectacle (personnificateur féminin ou drag queen).

Triolisme
Pratique sexuelle impliquant trois personnes. Fait partie de l’imaginaire érotique de plusieurs personnes mais peu le réalisent et de ces derniers, plusieurs s’en trouvent déçus.

Trompes de Fallope
Chacune des trompes de Fallope relie l’ovaire à l’utérus pour permettre à l’ovule de s’y rendre.

Tumescence/Turgescence
Gonflement d'un organe dit érectile provoqué par une stimulation sexuelle ou non. Cette stimulation peut être tactile (par le toucher), thermale (par exemple le froid) ou même psychologique (fantasmes ou désir sexuels).

 

-U-

Urètre
Partie de l'appareil génital des hommes et des femmes. Chez l’homme, ce canal traverse le pénis et permet donc autant l’évacuation de l’urine, du liquide pré-éjaculatoire que du sperme. Chez la femme, ce même canal débouche entre le clitoris et l’orifice vaginal et permet l'écoulement de l'urine.

Utérus
Organe du système reproducteur féminin. De la taille d’un poing et de la forme d’une poire, l’utérus est le lieu où s’accroche et se développe l’ovule fécondé. En absence de fécondation, la couche interne de l’utérus, l’endomètre, s’évacue lors des menstruations.

 

-V-

Vagin
Organe génital interne de la femme dans lequel se jette le col de l'utérus. Sous l’effet de l’excitation sexuelle, ses parois s’étirent, se lissent et se lubrifient pour faciliter l’intromission du pénis. Seulement le premier tiers externe du vagin est innervé et sensible.

Vibrateur
Jouet sexuel de la forme d’un pénis qui produit des vibrations. Certaines femmes connaissent leur premier orgasme avec cet accessoire, mais attention : comme une relation sexuelle avec un partenaire ne peut reproduire les mêmes sensations que le vibrateur, il ne faut en devenir dépendant.

Voyeurisme
Pratique sexuelle illégale où l’individu est excité sexuellement en épiant des personnes à leur insu alors qu'ils se livrent à des gestes intimes (activité sexuelle, se déshabiller, etc.).

Vulve
Correspond à la partie extérieure des organes génitaux des femmes, elle comprend donc les grandes et les petites lèvres, le clitoris ainsi que l’ouverture du vagin.

Vulvodynie
Inconfort vulvaire persistant ou douleurs vulvaires chroniques. Cette affectation est caractérisée par des sensations désagréables de type brûlure, piqûres d’aiguilles ou à vif. Ces douleurs peuvent être localisées à différents endroits sur la vulve, être constantes ou bien intermittentes et sont vécues différemment d'une femme à l'autre. Comme des douleurs peuvent fortement nuire à la sexualité, il ne faut pas hésiter à consulter.

 

-W-

 

-X-

 

-Y-

 

-Z-

Zones érogènes
Parties du corps humain très réceptives au toucher et possédant un grand potentiel de plaisir et d’excitation sexuelle. Les zones érogènes sont très nombreuses et peuvent varier d’une personne à l’autre.